Que faut-il savoir des dispositifs de vision nocturne ?

Bien que les variations de la pupille permettent d'adapter la vision à la lumière ambiante, l'œil humain ne possède pas de vision nocturne et ne peut donc pratiquement rien discerner dans l'obscurité. Heureusement, pour pallier cet inconvénient, il existe des dispositifs de vision nocturne, des instruments optiques ou des accessoires de capture d'images qui nous permettent de voir dans le noir.

À quoi servent les dispositifs de vision nocturne ?

Les dispositifs de vision nocturne vous permettent de voir la nuit ou en l'absence de lumière suffisante. Ils sont donc largement utilisés par les professionnels qui doivent travailler de nuit : personnel de sécurité, gardes-chasse, gardes-frontières, personnel de navigation maritime, etc.

Ces dispositifs sont également très utiles dans le domaine militaire. En fait, les premiers produits de vision nocturne ont été développés dans le domaine militaire et c'est là que l'on trouve les dispositifs les plus efficaces comme vous le verrez en cliquant : https://www.vision-nocturne.info/.

Cependant, les professionnels ne sont pas les seuls à utiliser des instruments de vision nocturne en l'absence de lumière du jour. Toute personne devant effectuer une activité pratique ou de loisir dans la nature, la nuit ou dans l'obscurité, est susceptible d'utiliser un dispositif de vision nocturne. Cela s'applique particulièrement aux campeurs, aux randonneurs, aux naturalistes ainsi qu'aux pêcheurs, aux chasseurs.

Qu’en est-il de leur fonctionnement ?

Ils ont besoin d'un peu de lumière, soit de la lune, soit des étoiles, pour obtenir la bonne image. Ils sont, en raison de leur mode de fonctionnement, appelés amplificateurs de lumière résiduelle (RLA). Leurs capteurs optiques photosensibles accentuent la réflexion de la lumière pour une vision aussi proche que possible de la lumière du jour.

D'autres dispositifs utilisent un faisceau infrarouge pour fournir un éclairage supplémentaire lorsque la luminosité est trop faible. Dans le premier cas, on parle de technologie passive et dans le second de technologie active. Certains produits combinent les deux technologies pour une meilleure performance.

Certains produits utilisent la technologie de vision nocturne numérique. Cela signifie qu'au lieu d'utiliser un tube amplificateur de lumière, ils utilisent un capteur CCD ou CMOS sensible aux infrarouges. L'image est alors traitée numériquement et peut être sauvegardée.